Conseils et questions «responsables» à se poser avant de virer «FOU» #vendredifou

Le fameux «vendredi fou» ou encore celui qu'on connait sous le nom du «Black Friday» est arrivé et c'est le cas de le dire, c'est assez fou! Les rabais sont PARTOUT, ils ont lieu 1 semaine avant, 1 mois après... et à ce qu'on entend, on parle d'offres JAMAIS VUES 🙄!

Je suis tombée ce matin sur un article qui parle d'un mouvement européen appelé le «Green Friday» et j'ai adoré le concept. En résumé? L'organisation milite pour une prise de conscience sociale. L'objectif: «Réparer ou donner plutôt que de jeter, allonger les durées de vie, acheter local, choisir des produits labellisés, autant de bonnes pratiques qui font une vraie différence. Face à une course au profit trop souvent aveugle, Green Friday entend rappeler que les actions individuelles peuvent avoir un impact décisif sur le collectif.» 

Bref, c'est un concept qui risque de faire son petit bonhomme de chemin et l'article m'a totalement inspiré quelques trucs, conseils et questions qu'on devrait tous porter à notre réflexion en ce vendredi fou (mais aussi à l'année). Et n'y a-t-il pas meilleur moment dans l'année pour se poser les bonnes questions que le BFCM?! Que ce soit pour réduire nos achats impulsifs et donc notre «surconsommation» inutile, pour trouver d'autres alternatives plus «ecoresponsable» à nos besoins et envies, pour favoriser l'achat local, on peut tous faire un différence, si petit soit-elle dans nos gestes et achats! 

 

En aie-je vraiment besoin? 

Oui évidement, cette phrase plus facile à dire qu'à faire.. Mais prend-t-on vraiment le temps de se poser cette question? Pourquoi en aie-je besoin? Est-ce un achat «de luxe» ou est-ce un bien ou service que j'ai réellement besoin? À quelle fréquence vais-je l'utiliser? Est-ce que j'en avais besoin AVANT de voir qu'il était en solde? Ou si le fait qu'il soit en promotion m'a donné envie de me procurer le dit objet? Un petit 2 minutes bien investit à se poser les bonnes questions pré-achat! 

 

Est-ce nécessaire d'acheter l'article en neuf? 

Et si à chaque fois qu'on a un achat à neuf à faire, «Black Friday» ou pas, on essayait de voir s'il est possible de faire notre achat de façon «seconde main», parce que chez Pattes & Poufs, on est complètement fou de ce mouvement! ;) 

Je veux à tout prix le nouveau roman de Mme X. Et si tu allais le louer à la bibliothèque du coin au lieu de le demander en cadeau? De toute façon, une fois le roman lu, il finira probablement par accumuler la poussière sur la bibliothèque. 

La nouvelle robe de la collection X, il me la faut! Pour ou contre ce type de boutique, il existe des friperies et tu pourrais être surprise des jolies trouvailles qu'on peut y faire avant d'acheter une nouvelle robe ultra chic qu'on portera probablement qu'une fois l'an et qu'on ne voudra pas remettre à Noël prochain parce que tout le monde va nous avoir vu avec cette même robe l'an dernier (n'est-ce pas?). Mais encore, savais-tu qu'il existe des entreprises du Québec (donc achat local) qui t'offre la possibilité de louer ta robe pour un coût très abordable ou même des boutiques en ligne qui offrent du seconde main de qualité? Ça vaut la peine d'y jeter un coup d'oeil avant achat. Et finalement, si on veut ABSOLUMENT une nouvelle tenue neuve pour tes soirées des fêtes... prenons au moins le temps de faire notre achat chez des boutiques québécoises, fabriqué ici! 

 

Mais voyons, je ne peux quand même pas offrir en cadeau un article de seconde main, de quoi aurais-je l'air?! 

Ah oui? Et pourquoi pas! Est-ce que le simple fait qu'on a jamais vraiment osé ou même réfléchit à ce genre de cadeau fait en sorte qu'il serait horrible d'offrir du second? Est-ce que parce que ça ne s'est jamais fait veut dire que ça ne peut jamais se faire... Et si on changeait peu à peu cette mentalité en 2019...

 

//\\//\\

PETITS CONSEILS «RESPONSABLES»

Si tu as un cadeau à faire ou à te faire, il pourrait être intéressant de vérifier quelques points avant de le commander en neuf!

  • Les petites annonces: Ce n'est pas le choix qui manque en site de petites annonces en 2019 et même, on peut parfois y trouver des articles neufs, jamais utilisés ou encore presque neufs qui parfois ne conviennent juste plus à leur vendeur.
  • Les organismes ou entreprises de seconde main et/ou de récupération: Ils sont nombreux et ils sont à vocation sociale la plupart du temps, encourageons-les! 
  • L'achat local dans ma ville: Est-ce que le produit recherché peut être acheté chez un commerçant local d'abord et avant tout? Chez un artisan de chez nous? Google existe, utilisons-le pour vérifier et faire nos recherches avant! ;) 
  • Acheter dans une entreprise québécoise: Non, l'article ne se vend pas dans ma ville, je dois le commander en ligne? Pourquoi ne pas s'assurer que le commerce où on vise faire notre achat est une entreprise 100% québécoise et surtout FABRIQUÉ au Québec! 

  

Oui, on va se le dire, il y a de ces articles qu'on a simplement pas le choix d'acheter à neuf et il ne faut pas virer fou non plus en s'inquiétant de produire un «déchet» ou d'être coupable d'avoir acheté chez un «géant»... C'est simplement l'idée de réduire du mieux qu'on peut, de se poser les questions qu'on avait pas l'habitude de se poser... En fait de tout simplement acheter de la façon la plus consciencieuse possible, d'encourager les commerces locaux, les artisans qui travaillent de leurs mains, d'encourager le «chez-nous», le «FAIT AVEC AMOUR»!